Justice Prudence Bien commun

Les grands oubliés des périodes électorales

Lorsque pointent à l’horizon les élections politiques – devenues un rituel incontournable des pays occidentaux – on est amené, par simple honnêteté ou par volonté de vivre de la vérité catholique, à s’interroger sur la teneur de son « devoir de citoyen ». On observe que la fièvre électorale (ou anti-électorale) occulte ce qui devrait être commun à tous les régimes politiques. Quel que soit leur mode de dévolution du pouvoir, le triplet justice générale – bien commun – prudence politique s’avère profond, vital et décisif. Replacer le bien et les vertus au cœur de la politique, c’est faire œuvre d’une sagesse qui procure tant la droiture de l’action que la lumière dans l’épineuse question du moindre mal.

Voir plus de détails.

 4,00

Détails

Poids67 g
Dimensions21 × 14 × 0,4 cm
Éditeur

Présentation

Broché

Nombre de pages

38

Date de parution

01-12-2021

ISBN

9782930788517

Sommaire de l’ouvrage :

  • Est-il bon que les gouvernants soient élus par les gouvernés ?
  • La véritable obligation
  • Le moindre mal
  • La prudence politique
  • Seule la prudence procure le bien commun
  • Le règne de Jésus-Christ
  • Annexe 1
  • Annexe 2
  • Annexe 3

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Justice Prudence Bien commun”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.