Martyrs sur la Côte d’Azur

Première invasion musulmane.

La bataille de Poitiers fut une victoire décisive. Mais toutes les troupes musulmanes n’étaient pas concentrées sur ce seul point du royaume. D’autres, répandues dans le Sud, se dissimulèrent le long de la Côte d’Azur et, dès l’occasion venue, se ruèrent sur les grands lieux de la Provence maritime : Lérins, Fréjus, Antibes…

En un récit passionnant, et quelque peu romancé – seul le personnage Suleyman est forgé pour servir de fil conducteur – l’auteur détaille l’histoire peu connue du VIIIe siècle chrétien sur la Côte d’Azur.

 14,00

Détails

Poids249 g
Dimensions18 × 11 × 1,7 cm
Éditeur

Présentation

Broché

Nombre de pages

292

Date de parution

01-10-2015

ISBN

9782918477099

Sous le choc de la bataille de Poitiers en 732, les Sarrasins, pris par un vent de panique, fuirent en une course folle jusqu’au-delà des Pyrénées. Les troupes chrétiennes crurent à une embuscade et suivirent avec une très grande circonspection les traces de l’ennemi jusqu’à ce qu’ils se rendirent à l’évidence : il avait bel et bien vidé le pays.

Mais d’autres hordes restaient encore dans le royaume, surtout dans le Midi. Charles Martel les poursuivit et les vainquit au Canet (près de Marseille) ; les survivants de l’armée musulmane se retranchèrent dans des montagnes boisées et impénétrables, tandis que les habitants de la côte provençale ne se doutaient de rien, rassurés par la victoire. Les Sarrasins refirent leurs forces, réorganisèrent leurs corps d’armée et préparèrent leur revanche. Elle fut aussi terrible qu’inattendue.

Saint-Tropez et son golfe, Fréjus, Lérins, Antibes : autant d’objets de convoitise pour des bandes assoiffées de représailles et de butin. Les moines de Lérins furent massacrés, leur monastère incendié. Nombre de cités de la Côte d’Azur pillées ou détruites.

À l’occasion de ce récit, l’auteur rappelle les origines chrétiennes des villes de la Côte d’Azur, l’arrivée des premiers missionnaires et des premiers moines.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Martyrs sur la Côte d’Azur”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.