La vie monastique à l’école de saint Benoît

La vie chrétienne n’est rien d’autre que l’épanouissement de la grâce reçue dans le baptême : c’est là une vérité sur laquelle Dom Delatte aime à revenir souvent, et il a bien raison.
Mais « la vie religieuse, précise-t-il, n’est pas distincte de la vie chrétienne ; elle en est un état, la condition achevée et comme l’épanouissement ».
Enfin, la vie monastique (celle qui est propre aux moines) se distingue des ordres religieux (dominicains, franciscains…) par la séparation d’avec le monde en vue de vivre seul avec Dieu.
On devine mieux tout l’intérêt qu’éprouvaient les peuples de la chrétienté à vivre sous l’ombre des grandes abbayes pour suivre de près – autant que possible – le sillage tracé par les moines dont la vie est l’inspiratrice de tout idéal chrétien. Vraiment, « il fait bon vivre sous la crosse », comme disait un vieux dicton.

 8,00

Détails

Poids70 g
Dimensions0,5 × 12 × 18 cm
Éditeur

Date de parution

01/02/2013

Nombre de pages

64

ISBN

978-2-8527-4050-1

Présentation

Broché

Auteur

Dom Paul Delatte

Dom Paul Delatte

Dom Paul Delatte (1848-1937), deuxième successeur de dom Guéranger à l’abbaye Saint-Pierre de Solesmes, a laissé un Commentaire sur la Règle de saint Benoît. Il a commenté aussi l’Évangile et les Épîtres de saint Paul, mettant à la portée de tous le fruit de sa méditation savoureuse et assidue de l’Écriture sainte. Ses écrits spirituels exhalent une exquise onction.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La vie monastique à l’école de saint Benoît”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.