Bonum sane – Quamquam pluries – Sur Saint Joseph

Le 5 août 1889, le pape Léon XIII publie l’encyclique Quamquam pluries où il expose la situation morale du monde. Le bilan est lourd : perte de la foi, refroidissement de la charité, corruption de la jeunesse… Le pape lève alors les mains vers Notre-Dame et vers saint Joseph. La grandeur de celui-ci, dit-il, vient de ce que personne n’a approché plus que lui de la dignité de la Mère de Dieu. C’est à cette occasion que le pape composa la belle prière : « Nous recourons à vous dans notre tribulation… »

 

En 1920, dans un Motu proprio, Benoît XV enjoint à l’Église entière d’honorer saint Joseph de façon particulière pour remédier à des maux plus graves que ceux causés par la grande guerre : le naturalisme qui pénètre dans le cœur même de la société, et le socialisme, « le plus mortel ennemi de la sagesse chrétienne ».

 

4,00 

Détail

Éditeur

Date de publication

01/08/2013

Présentation

Broché

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bonum sane – Quamquam pluries – Sur Saint Joseph”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *