Commentaire de Job

Si l’histoire de Job est connue, les mystères que renferment le livre de l’ancien testament racontant la vie du saint homme nous sont moins familiers. Saint Thomas nous livre ici un commentaire simple et fluide en suivant le texte de la Bible.

Texte de la Bible en latin et en français.

 35,00

Détails

Poids850 g
Dimensions24 × 20 × 2,3 cm
Éditeur

Présentation

Relié

Nombre de pages

409

Date de parution

30-03-2022

ISBN

9782372880374

Saint Thomas nous donne dès le prologue le dessein de son œuvre :
« Confiant dans le secours divin, nous voulons exposer ce livre brièvement et dans la mesure du possible selon le sens littéral. En effet, le sens mystique en a été expliqué très subtilement et de façon diserte par le bienheureux pape Grégoire ».
Saint Thomas montre d’une part l’innocence de Job. D’autre part, il fait voir l’erreur des amis de Job qui voyaient dans les souffrances du saint homme le châtiment de ses péchés passés.

Contrairement à la plupart de ses autres commentaires de la sainte Écriture, structurés et analytiques, saint Thomas procède ici à un discours continu, exposant chaque passage du texte biblique au fur et à mesure de l’avancement de son ouvrage.

SOMMAIRE :
Introduction, par Gilbert Dahan
Prologue de saint Thomas au Commentaire de Job
Prologue du livre de Job (chap. I-II)
1er discours de Job (III)
1er discours d’Éliphaz (IV-V)
Réponse de Job (VI-VII)
1er discours de Baldad (VIII)
Réponse de Job (IX-X)
1er discours de Sophar (XI)
Réponse de Job (XII-XIV)
2e discours d’Éliphaz (XV)
Réponse de Job (XVI-XVII)
2e discours de Baldad (XVIII)
Réponse de Job (XIX)
2e discours de Sophar (XX)
Réponse de Job (XXI)
3e discours d’Éliphaz (XXII)
Réponse de Job (XXIII-XXIV)
3e discours de Baldad (XXV)
Réponse de Job (XXVI- XXXI)
L’intervention d’Éliu (XXXII-XXXVII)
La réponse du Seigneur (XXXVIII-XLI)
Réponse de Job et épilogue (XLII)
Bibliographie
Index

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Commentaire de Job”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.